woman-smelling-oil

L' Aromathérapie

« L'élixir d'huile sur un corps épuisé imprègne
de sa vertu essentielle le corps revitalisé. » Cendrine Starck

L'essence par excellence

Un peu d'histoire

L’aromathérapie est une méthode de soin datant de l’Antiquité: Il existe trois grands berceaux géographiques de la civilisation aromatique, la Chine, l’Indus, le Bassin méditerranéen sans oublier l’Egypte. Ils nous ont légué des connaissances et des procédés et dont la validité est toujours actuelle. Les égyptiens incluaient déjà dans leurs potions médicinales des plantes comme la menthe ou encore le laurier. Ce n’est que plus tard, au 11ème siècle, qu’apparaîtra l’idée d’extraire les principes actifs des plantes par le procéder de la distillation.

Une force de la nature

L'aromathérapie est une branche de la phytothérapie qui consiste à recueillir les principes actifs des plantes. Ainsi,  par un processus de distillation à la vapeur d'eau, il est possible d'extraire la forme liquide et concentrée: les huiles essentielles. Il ne s'agit pas de corps gras à proprement parler mais d'une infinité de molécules aux principes actifs.

Chaque huile essentielle possède une composition chimique spécifique appelée chémotype . Il est défini en fonction de l’environnement de la plante, de l’exposition au soleil, du sol, de sa résistance face aux intempéries, de la température, etc…

Des trésors de bienfaits

conseil-aromatherapie

Le monde végétal offre une source quasiment inépuisable de principes actifs permettant de soulager les petits maux du quotidien ou les pathologies plus graves. Les huiles essentielles permettent aussi d’insuffler de l’énergie et de nous défendre contre les agressions extérieures.

Les huiles essentielles peuvent s’utiliser en inhalation, en application cutanée, en dispersion aérienne  ou encore par voie orale. Elles sont un allié important car elles soulagent presque tout: des affections hivernales, aux embarras gastriques, en passant par l’arthrose ou encore les troubles du sommeil. Leurs propriétés sont variées : antivirale, antispasmodique, fongicide, digestive, relaxante, stimulante, antiseptique, etc…

Elles agissent à la fois localement sur les symptômes mais aussi globalement sur le terrain de l’individu.

Choisir ses huiles essentielles

essential-oil-bottles-10

Il faut veiller à leur qualité pour qu’elles soient réellement efficaces. Optez systématiquement pour des huiles essentielles 100% naturelles et non synthétiques pour qu’elles ne soient pas toxiques. On en trouve dans des magasins spécialisés ou des pharmacies.

Mieux vaut préférer les produits biologiques certifiés sans pesticides, ni parabens, ni insecticides … comme ceux estampillés du label AB ou HEBDD.

Côté conservation, les huiles essentielles doivent être protégées de la lumière, rangées dans un lieu sec à l’abri de la chaleur et préservées dans des flacons en verre coloré ou foncé.

Des précautions particulières

Les huiles essentielles, par leur forte concentration en principes actifs doivent être maniées avec précaution. On fait trop souvent l’amalgame: plantes = aucun danger.
C’est pourquoi il convient d’utiliser les huiles essentielles avec les conseils d’un spécialiste,  naturopathe et arômathérapeute.aromatherapie-78738277

Les huiles essentielles ne sont pas recommandées :

Pour les femmes enceintes ou allaitantes.

Pour les enfants de moins de 7 ans.

Pour les personnes souffrant d’épilepsie.

Par voie orale chez les personnes souffrants de troubles gastriques (ulcère, reflux œsophagien etc...)

Quelques précautions supplémentaires :

ne pasScreen-Shot-2017-03-26-at-6.43.21-PM utiliser les huiles essentielles pure, toujours diluer avec de l’huile.

ne pas diffuser en continu dans une pièce.                                                                   

bien se laver les mains après l'utilisation.